Peace Island - L’ile de la Paix

Le terrain situe derrière le bâtiment du Ministère de la Défense non achevé et abandonné a été laissé intouché au travers de l’histoire Libérienne. Mais il est vite devenu le domicile de milliers de réfugiés qui ont été déplacés pendant la guerre, ceux-ci y voyant stabilité et terrain pour reconstruire leur vie.

Le nom de l’ile de la Paix est dépassé. Maintenant les résidents sont unis pour combattre un autre défi. Obtenir les infrastructures de base nécessaires pour survive, comme les routes, un pont adéquat pour atteindre l’ile ainsi que des cliniques et écoles gouvernementales.

Le support du Gouvernement a été lent a parvenir à la communauté, principalement parce que les résidents de Peace Island vivent en tant que squatters sur des terres privées, non officiellement reconnues par le gouvernement.

Un terrain a été identifié pour accueillir un poste de police, également une clinique publique. La communauté souhaite aussi construire une école secondaire. Actuellement une école communautaire construite avec des murs en natte prend en charge entre 1000 et 1200 élèves. Mais l’école est fermée à la suite de dommages causes par une récente tempête.

Plus de 20000 personnes vivant a Peace Island, ont accès à seulement 2 puits dont l’eau n’est plus potable durant la saison des pluies, ceci car les terrains alentours sont utilisés comme toilette par la communauté. Les résidents doivent marcher plusieurs miles pour obtenir de l’eau potable.

Les dirigeants de la communauté souhaitent construire des latrines pour réduire l’usage d‘eau avoisinante pour les toilettes, afin de se protéger des maladies, mais ne pourront peut-être jamais réaliser cette activité cause des difficultés à obtenir le support des bailleurs de fonds et Gouvernement. Le seul accès à cette ile est un pont de bois branlant dont la route sera bientôt inondée à cause de la saison des pluies.

Peace Island a préparé des projets pour les infrastructures devant être construites- terrain pour l’école, poste de police, bâtiment communautaire et clinique, tout comme des plans pour un nouveau pont- mais tant que la communauté sera perçue comme squatteur, il semble malheureusement que ni le gouvernement ou autre entité ne fournira les ressources nécessaires pour la réalisation de ces projets.

CARD souhaiterait réaliser des projets pour

  • Eau et sanitation
  • Education
  • Questions de santé comme hygiène et sensibilisation à HIV/SIDA
 

Langue

FrançaisAnglais (Le Royaume-Uni)

Share/Bookmark


The international NGO ACDI/VOCA and CARD expand their farmer training program in Montserrado county.
Read more...


The international NGO ACDI/VOCA and CARD have educated farmers in Montserrado County.
Read more...


CARD's follow-up project for NRC evaluated as successful and effective.
Read more...


CARD has funded the development of a simple website for the Calvery Orphanage Mission in Barnersville Township, Liberia, to enable them to have an Internet presence.
The Calvery Mission